AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rock that body ϟ liberty & alejandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


✔ PSEUDO : Eukalyptus
✔ MESSAGES : 18
✔ DISPONIBILITÉ RP : oui (:
✔ AVATAR : Xavier Samuel
★ ÂGE : 23 ans
★ NATIONALITÉ : italien
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : musique


MessageSujet: rock that body ϟ liberty & alejandro   Lun 4 Avr - 7:50

rock that body


Je venais de terminer ma journée d'études, une nouvelle encore... Je ne sais pas ce qui m'a prit aujourd'hui, mais je me suis battu avec deux mecs sans que personne n'aille le dire... Miracle? Parfaitement. J'ai eu une journée de pure merde, et j'ai tout simplement hâte d'aller dans une boîte de nuit dans le Queens. Pourquoi si loin? Pour que personne ne sache que je suis un switch boy, franchement! Êtes-vous idiots? Peu importe, je pris ma veste à carreaux, mon veston en cuir et des jeans avant de me diriger vers l'autobus.

Le trajet fut long, et pénible. Je m'étais ramassé dans la forêt des aisselles puantes au-dessus de mon nez et je suis sûr que légalement, il aurait fallu prendre un masque à gaz pour cette odeur nauséabonde. Quand je vis enfin le club, je me levai avec un grand sourire de satisfaction et sortis à l'extérieur. Je vis déjà plusieurs de mes amis dans l'entrée en attendant l'ouverture. Plus que quelques petites minutes et la fête allait commencée.

« Es-tu prêt Cris? La fête va commencée! » - Me dit un de mes amis
« Ouais, je suis prêt, voir même un peu trop. Je vais essayer de ramener une fille chez moi ce soir, ça serait pas mal un petit trophée de cette soirée. » - Répondis-je.
« Ah ah ouais ça serait vraiment pas mal. Bon c'est l'ouverture, bonne chance ou... chasse! » - Me dit-il avant de partir.

J'entrai alors dans la fête, la musique était déjà extrêmement forte et il y avait déjà des personnes au bar en train de se saouler la gueule.. Sans compter les personnes en train de danser comme des débiles profonds. J'entrai alors dans cette foule et me mêlai à celle-ci. Je sentais les corps sur moi, une légère odeur de sueur commençait à flotter dans l'air, ce qui me fit pincer mon nez. Je vis plusieurs filles mais aucunes vraiment attirantes pour moi, elles n'étaient pas de mon genre... Je quittai donc l'agitation et alla prendre quelques verres au bar.

Décidément, la chasse de ce soir ne s'annonce pas très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : SoGlam
✔ MESSAGES : 116
✔ DISPONIBILITÉ RP : 3 rps dispo
✔ AVATAR : Doutzen Kroes
★ ÂGE : 21
★ NATIONALITÉ : Italienne
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Yale / Métier caché
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Etudier


▬ SWITCH ME
♦ MES RPS EN COURS:

MessageSujet: Re: rock that body ϟ liberty & alejandro   Lun 4 Avr - 8:46



    Encore un soir comme les autres et pourtant qu'est-ce que je les aimais ces soirs! Quoi que ce soir là était légèrement différent car il s'agissait d'un soir de repos. Cette nuit pas besoin de se déhancher devant des hommes la langue pendante, cette nuit pas besoin de faire tomber les dentelles et autre froufrous, nan cette nuit il n'était nullement question de travail, il était question de pur plaisir, de danse à n'en plus finir sans se préoccuper de savoir si je gagnerais plus de pourboire que les autres!

    J'enfilai donc un mini-short en jean, fière de mes longues jambes trop souvent cachés par des pantalons trop larges, cherchant par la suite mon top à dentelle noir qui faisait remarquablement ressortir ma peau d'ivoire. Il est vrai que ce top ne cachait que le strict minimum c'est à dire qu'il était un peu plus opaque au niveau des seins, mais c'était ça mon mode on. Enfilant mes petites bottines j'appelai un taxi afin qu'il me dépose dans l'une de mes boites préférées du queens. Car c'était ça être stripteaseuse et gâtée par la nature, c'était gagné facilement sa vie avec des pourboires plus qu'intéressant!

    Après quelques longues minutes j'arrivai enfin devant le club, sourire aux lèvres, le sang commençant déjà à bouillonner dans mes veines. Je m'approchai du videur sans même faire la queue car oui un autre avantage à mon métier c'est qu'on est reconnue dans les boites de nuits et qu'on a un passe droit bienvenue quand les gens font la queue pendant des heures tout ça pour un micro morceau de piste! A peine avait-je franchit le pas que la musique m'assourdit. Je me laissai bercer un instant fermant les yeux, oui c'était ça qui me donnait envie de vivre! Lentement je me faufilai à travers la foule pour atterrir au bar. Ces précieuses minutes de début de soirée, où personne ne vous a encore repéré, où vous êtes libre d'agir sans sentir des mains pressante se coller à votre corps, ces précieuses minutes de débuts de soirée. A chaque fois je les savourait car chacune d'elle pouvait être la dernière. Je laissai le rythme m'envahir, je laissais mon mode on prendre complètement possession de moi, je me laissais envahir par toutes ses sensations trop longtemps refoulées. Accoudée au bar j'ouvris la bouche quelque seconde à peine pour voir le barman hoché de la tête. Oui c'était comme d'habitude, comme à chaque jour de congé où j'échouais ici.

    Pourquoi me direz-vous n'allais-je pas danser si c'était ça qui me faisait tant plaisir? Parce que tout simplement sur la piste je suis bien trop repérable, les habitués des club de stripteaseuse reconnaisse la Melba en moi et se serait alors de longues heures interminables à supporter des boulets! Non le plan consistait comme chaque soir à trouver un mec assez costaud, avec déjà une dose d'alcool dans le sang, qui serait assez possessive pour virer tous ceux trop collant lorsque je danserais, mais bien assez saoul en fin de soirée pour que je puisse m'éclipser sans qu'il ne se souvienne de moi. Bien sûre il le fallait si possible attirant, car se servir de lui ainsi inclurait forcément un minimum de danse collées-serrées et parfois même un échange corporel plus poussé qui n'allait cependant rarement aussi loin que ce que ces messieurs le souhaitaient. J'avais mi un bon bout de temps avant de mettre ce plan en place, mais je dois avouer qu'il était assez infaillible et que la manoeuvre était toujours un succès, un minimum d'intelligence, de tentation et le tour était jouée. Oui on peut aussi appeler ça manipulation, je préfère dire que je donne un avant-gout du rêve!

    Ce soir là ne faisait donc pas exception à la règle et tandis que je sirotais mon cocktail, j'observais les potentiels cibles présents dans la boite. J'avais fait le tour de la piste de danse sans grand résultat. Je laissai alors mes yeux vagabonder vers le bar quand un visage me sembla familier. J'avais habituellement une mémoire sans faille qui m'aidait beaucoup dans mes études, mais là curieusement impossible de le remettre. Ce n'était donc pas quelqu'un que je croisais tous les jours... je réfléchissais rapidement en essayant d'être discrète... Il avait des airs semblables à quelqu'un que j'ai connu, dans le passé surement, un passé assez lointain apparemment vu ma difficulté à le remettre... Han mon dieu! O.O mais bien sûr c'était lui, c'était tellement évident, Alejandro. Je n'en revenais pas cela faisait si longtemps, c'était tellement loin cette époque et puis je dois avouer qu'il m'avait manqué bien des fois ce confident étrange que le destin avait placé à côté de moi. Je m'apprêtais à quitter ma place pour m'avancer vers lui quand la réalité me rattrapa de plein fouet. J'étais juste habillée avec un short bien trop court et un tee-shirt très transparent... Bien loin de mon mode off qu'il connaissait!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : Eukalyptus
✔ MESSAGES : 18
✔ DISPONIBILITÉ RP : oui (:
✔ AVATAR : Xavier Samuel
★ ÂGE : 23 ans
★ NATIONALITÉ : italien
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : musique


MessageSujet: Re: rock that body ϟ liberty & alejandro   Lun 4 Avr - 9:15

Après quelques verres, ma tête commença à tourner le monde valsait. Je me suis donc levé et je me suis mis de l'eau dans le visage pour me rafraîchir, rien de mieux après quelques verres. Je me suis donc dirigé vers la piste de danse tout en passant à côté d'une fille très légèrement vêtue, mini short, petit chandail... On dirait qu'elle s'était vêtu avec ce qui couvrait le minimum de son corps. Enfin bref, je me suis donc mit à danser avec une brune, je crois que son nom était Britanny... Je ne sais pas trop, c'était très collés et nous étions tous les deux presque saouls. Nous avons donc pris tous les deux un peu de retrait après la chanson et sommes allés nous asseoir près du bar où je n'ai pris qu'un verre d'eau. La jolie brune me parlait, mais j'ignore ce qu'elle voulait bien me dire. Je regardais si il y avait d'autres personnes qui pourraient se rajouter sur ma liste de drague pour cette soirée. La jolie brune se mit alors à vomir par terre à cause qu'elle avait prit trop de verres, la laissant seule, je partis en disant : « Beurk. Dégage, t'es belle mais répugnante. »

Et je me remis en chasse. Je me sentais comme dans une télé-réalité, je chassais les femmes et celles qui ne me convenaient pas, je les virais. C'était ainsi que je fonctionnais, je vis du coin de l'oeil mon ami en train de se faire aller la langue dans la bouche d'une petite blonde que je suis sûr, il n'a jamais vu. Je vis alors d'autres concurrentes potentielles, je me dirigeai vers un groupe de filles et dit: « Est-ce qu'il y a une de vous qui sera prêtes à danser avec moi? » mais toutes les filles se mirent à rire et se dirigèrent vers les toilettes: vive la bière. Je continuai donc de regarder dans la pièce et remarquai la fille que j'avais vu il y a quelques dizaines de minutes.

Je me dirigeai donc vers elle en disant: « Bonsoir! Puis-je vous inviter à danser? » Alors qu'il attendait la réponse, il examina le visage de la jeune femme avec attention et il crut reconnaître quelques traits de son visage... Mais il n'arrivait pas à se souvenir où, quand ou encore comment il l'avait rencontrée. Il était quasiment impossible que ce soit récemment qu'il l'est vu car il est trop saoul habituellement pour reconnaître le visage de quelqu'un. Juste avant que la jeune femme se mit à parler, il lui fit signe de se taire et lui fit un énorme sourire, l'un de ses plus beaux. « Li.... Mmmm... Liberty? C'est bien toi? » dit-il avec son magnifique accent italien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : SoGlam
✔ MESSAGES : 116
✔ DISPONIBILITÉ RP : 3 rps dispo
✔ AVATAR : Doutzen Kroes
★ ÂGE : 21
★ NATIONALITÉ : Italienne
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Yale / Métier caché
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Etudier


▬ SWITCH ME
♦ MES RPS EN COURS:

MessageSujet: Re: rock that body ϟ liberty & alejandro   Lun 4 Avr - 10:42



    Mais comment était-ce possible? Lui, ici? N'était-il pas censé se trouver en Italie à se débattre avec sa famille catastrophique. J'en restais muette de stupeur et ne savait plus comment réagir. Je détournai le regard soudainement concentré sur mon cocktail. J'avais jamais remarqué qu'il avait une couleur si intéressante, un orange corail avec des trainées d'un jaune exotique... Il se lève! Même rivé sur mon cocktail je vois ces mouvements du coin de mon oeil et quand il passe près de moi je sens mon coeur retenir ses coups, mes mains se resserrant instantanément sur le verre. Il passe à côté de moi je sens le léger courant d'air que provoque ces mouvements me faire frissonner jusque dans le bout de mes bottines. Je relève la tête doucement pour observer le barman qui reste interloqué par mon comportement si soudainement étrange. Je lui jette un regard noir pour finalement me retourner discrètement vers Alejandro. Je ferais mieux de quitter ce bar avant qu'il me repère, c'est bien trop risqué d'être ici alors qu'il sait qui je suis réellement. Ici aux yeux de tous je suis la superbe Melba qui n'a pas froid aux yeux, mais demain quand je me réveillerais, je serais Liberty tête de classe, érudit passionnée par ses études et personne ne doit jamais au grand jamais faire le lien entre mes deux vies!

    Je finis rapidement mon verre assez déçue finalement de cette soirée qui s'annonçait pourtant si prometteuse. Je jette un dernier coup d'oeil aux alentours, mais ne remarque rien. Mais où a t-il pu passer. Je sens le stress monter d'un cran tandis que je scrute la sortie. Il n'a pas l'air d'être dans les parages. Je pourrais facilement me faufiler jusque là-bas et sortir discrètement.


    _ « Mademoiselle je vous paye un verre? »

    Mon regard glisser vers un jeune homme qui aurait tout à fait pu correspondre à ma cible pour ce soir mais manque de bol il arrivait un poil trop tard et surtout au mauvais moment! Un nouveau coup d'oeil vers la sortie, puis sur mon voisin. Je lui souris alors essayant de me débarrasser de lui au plus vite. Il ne semblait pas saoul et il ne semblait pas non plus être le genre de gars à essuyer des refus. Mon sourire se crispa légèrement bien que cela passe inaperçue.

    _ « En fait je viens de me rendre compte que je me suis trompée d'endroit, mes amis m'attendent autre part, désolé! »

    Je ne lui laissai pas le temps de répondre et je sautais du tabouret quand une voix bien trop connu me glaça le sang. Lentement je me retournai vers lui. Alejandro était là et je remarquai bien qu'il était en pleine réflexion pour me recaser. Impassible j'espérais, silencieuse, qu'il m'est oubliée, ce ne fut pas le cas! Mon prénom sonna comme un couperet dans cette ambiance, qu'est-ce qu'il faisait déplacé dans une boite de nuit! Si j'ouvrais la bouche je me trahissais, si je ne disais rien il prendrait ça comme un oui. Je jetai un dernier coup d'oeil vers la sortie, impossible de se faufiler sans qu'il me rattrape d'autant que dernière moi je sentais le regard inquisiteur de celui qui quelques minutes plus tôt lui avait proposé un verre. Ces regards qui d'habitude sont si précieux me dérangeait étrangement en ce moment même. Le mode off refaisait surface alerte! Il n'y avait pas 36 000 solutions à mon problème. Le barman recommença lui aussi à me fixer et je su qu'il fallait que je m'éclipse. Après tout j'étais une simple fille allant faire la fête, il peut très bien comprendre que j'ai voulu sortir du si strict cocon familiale je n'aurais qu'à lui sortir ça, tiens, bonne excuse. Mais par pitié qu'il ne m'appelle pas Liberty ici où ma couverture va exploser en mille morceaux!

    Je lui souris acquiesça aussi naturellement que je le pouvais dans cette situation, puis prit sa main le dirigeant vers un endroit bien plus à l'écart habituellement réservé aux gens spéciales. Je fis signe au barman qui hocha de la tête, bien. Tout allait se passer à merveilles... Reprenant difficilement ma respiration, je m'assis calmement dans un canapé fixant ses yeux assez vitreux pour imaginer qu'il n'avait pas tous ses esprits. Super manquait plus que ça!


    _ « Écoutes il faut que tu sache que certaine chose ont changé depuis la dernière fois, beaucoup de chose! »


    Je dois bien vous avouer qu'en ce moment même j'aurais donné n'importe quoi pour un bon vieux col roulé plutôt que ses vêtements qui paraissait maintenant tellement indécent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : Eukalyptus
✔ MESSAGES : 18
✔ DISPONIBILITÉ RP : oui (:
✔ AVATAR : Xavier Samuel
★ ÂGE : 23 ans
★ NATIONALITÉ : italien
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : musique


MessageSujet: Re: rock that body ϟ liberty & alejandro   Mar 5 Avr - 12:01

Même si tous mes esprits n'étaient pas présents, je ressentais un peu de stress de la part de Liberty... Je me rappelle parfaitement d'elle, nous nous étions extrêmement rapprochés. Je me rappelle même m'ennuyer d'elle aussitôt qu'elle retournait chez elle. C'était la vieille époque, il y avait tellement de choses qui avaient changées depuis ces années, ces belles années à ses côtés à vrai dire. Alors qu'elle regardait autour d'elle, elle me prit par la main et je sentis cette décharge, une sensation peu familière. Je me sentais plutôt bien et elle m'attira dans un coin plus tranquille. Je remarquai alors qu'elle n'avait rien en commun côté vestimentaire, elle avait un genre plutôt vulgaire mais elle avait encore ce magnifique visage que j'admirais tant. Je me suis donc assis calmement et j'attendis qu'elle commence à parler, ce qui ne fut pas très long.

« Oui, je crois que tu n'aurais pas pu mieux dire... » - Dis-je timidement.

Je ne pus m'empêcher de la regarder dans les yeux avec un sourire idiot, je me rappelai tous les bons moments que nous avions passés ensemble et je ne pus m'empêcher de baisser mon regard pour rire. Peut-être que finalement, New York n'allait pas être si ennuyant. Je remarquai ensuite que mes joues étaient devenues rouges, par le simple fait que je sentais mes joues chauffer et mes mains devenir moites... Je relevai la tête, constatant qu'un silence lourd avait pesé entre moi et elle. Je la regardai dans les yeux et dit:

« Je... hum... J'ai l'air idiot je sais... J'ai trop bu et puis bon... Et puis merde... Que deviens-tu? Vas-tu à l'Université? Voyages-tu toujours autant? Je sais... Ça fait beaucoup de questions, mais ça fait si longtemps qu'on ne sait pas vu! »

J'avais un énorme sourire au visage, impatient d'en savoir plus sur sa vie, peu importe ce qu'elle était devenue et qui elle était devenue. Je remarquai alors que ce fut un sujet qui la rendit mal à l'aise car elle rougit et fit un petit sourire mal à l'aise. Qu'était-elle devenue pour qu'elle réagisse ainsi?

« Peu importe ce que tu es devenue, Lib, si je peux toujours t'appeler ainsi... Je m'en fou. Je ne te jugerai pas, je le jure sur la tête de mon... nan pas de mon père... En tout cas, juré mais pas craché parce que c'est impoli. » - Dis-je en tentant de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: rock that body ϟ liberty & alejandro   

Revenir en haut Aller en bas
 

rock that body ϟ liberty & alejandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWITCH PEOPLE ϟ Tout le monde a une double personnalité, ou presque ! :: The beginning :: “ rp provisoire „-