AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « All of the lights. » BO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


✔ PSEUDO : psycho haribo
✔ MESSAGES : 70
✔ DISPONIBILITÉ RP : open
✔ AVATAR : jensensexyackles.
★ ÂGE : vingt-deux ans.
★ NATIONALITÉ : américaine.
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : yale.
★ PASSE-TEMPS FAVORI : la guitare.


▬ SWITCH ME
♦ MES RPS EN COURS:

MessageSujet: « All of the lights. » BO.   Dim 3 Avr - 10:01

♛ On repense au passé lorsque le présent n'est pas à la hauteur.


Dimanche, 18h30 j'ai rien d'autre à foutre que de trainer dans les rues. En fait, j'me fais vachement chier. Les temps sont durs en ce moment, je devrais rester chez moi à bosser sur mes cours ou bien à me morfondre. Mais comme un con, moi, je sors. Je marche en regardant mes chaussures et j'en ai rien à faire de me dire que j'vais peut-être foncer dans quelqu'un. Mais bon, au pire, je m'excuserai puis je partirai juste après, sans même un regard. Donc, j'avance, les mains dans les poches, dans une rue où peu de personnes passent. Il faut que je parle. Il faut que je parle à quelqu'un à qui je peux parler et à quelqu'un en qui j'ai confiance et qui connait déjà tout de mon histoire. Je m'arrêtes donc et saisis mon blackberry. Bo, faut que j'te vois. Rendez-vous au starbuck dans dix minutes. Certes, dix minutes, c'est vachement court pour une fille. Il faut qu'elle se prépare. Mais elle peut venir totalement dépouillée, malgré mon côté moqueur, je ne dirai rien. Je range mon portable et relève mon regard bleu pour savoir à peu près où je me trouve. Je ne suis vraiment pas loin du starbuck. Dans cinq minutes, j'y suis. Je ré-ajuste ma veste en cuir marron et remets mes mains dans mes poches. Je suis pratiquement sûr qu'elle va venir. Parce qu'elle tient à moi et qu'elle sait que quand je lui envoie ce genre de message, c'est que j'ai besoin de parler et que j'vais pas bien. Alors elle va venir. J'arrive devant le bâtiment et y entre. Je m'arrête derrière la porte et observe attentivement qui s'y trouve. Il y a beaucoup de monde, car c'est la fin d'après-midi et que les gens se détendent avec un bon café. Mais la demoiselle que j'attends n'est pas encore là. Normal, je lui ai spécifié dix minutes et je suis prêt à parier qu'elle arrivera avec quelques minutes de retard. Mais ça, c'est pas très grave. Tant qu'elle vient. Je choisis une table près de la vitre.

SERVEUSE « Je vous sers quelque chose ? »

Je lève mes yeux vers la jeune demoiselle en tenue de serveuse, qui me sourit. Je ne lui rend aucun sourire, n'étant pas d'humeur à être poli ou autre connerie de ce style. Je n'ai qu'une envie, c'est de l'envoyer balader.

CHRISTOPHER « Un café. »

Lui dis-je d'une voix froide et sèche. Aussitôt son sourire se perd et elle se retourne pour partir faire son boulot. Je tourne la tête vers la vitre et observe les gens qui passent. On voit toutes sortes de personnes à New York. Parfois surprenantes, parfois trop banales. Mais je n'y fais même pas attention. Je pense, plutôt. Je pense à pleins de choses auxquelles je ne devrais pas penser. Je pense à ce que je pourrais faire si Automn était encore vivante. Je pense à ce qu'elle me dirait si elle me voyait comme ça. Un truc du genre Bouges ton cul d'mammouth fréro, on est pas à déprimeland ici. Et rien que de l'imaginer à côté de moi, à me dire ça, un sourire se dessine sur mes lèvres. Mon attention se tourne sur la tasse que vient de poser la serveuse avant de repartir. Je la saisis et bois une gorgée de café. La porte s'ouvre et je vois apparaître Bo. Elle semble me chercher du regard. Une fois qu'elle m'a trouvé, elle se dirige vers moi de sa démarche élégante.

CHRISTOPHER « Il parait que le passé re-surgit lorsque le présent n'est pas à la hauteur. Tu crois qu'c'est vrai? »

Lui dis-je en redressant mon regard vers elle. Même pas de bonjour, ni de sourire. Il n'est pas difficile de comprendre que je ne vais pas bien et elle comprendra surement mon manque de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : Bepsy
✔ MESSAGES : 320
✔ DISPONIBILITÉ RP : Open (a)
✔ AVATAR : Teresa Palmer
★ ÂGE : 23ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Greenwich Village
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Professeur d'art à Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Peindre


MessageSujet: Re: « All of the lights. » BO.   Lun 4 Avr - 2:42


CHRIS & BO - All of the lights.

BO - Allez… Tu peux le faire BB ! Après tout, ce n’est pas la première fois ! Un peu de courage s’il te plait!

Elle inspira un grand coup, se prépara psychologiquement puis, tout en fermant ses yeux effrayé de ce qu’elle pourrait voir, elle commença à compter.

BO - Un…Deux…Trois ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!

Une grimace de douleur resta figé sur son visage pendant quelques instants, puis la jeune femme lâcha la bandelette remplie de cire qu’elle avait en main pour se frotter la jambe qu’elle venait de dépiler. C’était une activité obligatoire chez les femmes. Elles étaient toutes obligées de passer par là, même si ça faisait atrocement mal…
N’empêche, il fallait l’avouer, quelle connerie cette idée d’avoir des poils partout qui ne servent à rien ! On perdait tellement de temps à les retirer, que ça en devenait ridicule. Mais bon…c’était ça, ou le mec avec qui vous passiez la soirée, vous prenait pour un Ours.

Quoiqu’il en soit, Bo avait enfin terminé sa séance de torture et était enfin prête. Pour faire quoi ? Et bien, pour tout simplement gambader en ville. Car effectivement, la jeune fille voulait profiter un peu, avant d'aller bosser cette après midi. Avec tout le boulot qu'elle avait, il fallait quand même se détendre un peu, non ? ! Surtout qu'une classe plutôt ... dur l'attendait donc bon...
De plus, le shopping était un hobbies pour la jeune femme donc, elle faisait ça avec plaisir !

Quelques heures plus tard, Bo rentra chez elle les mains remplies de sacs. Logiquement, elle arrivait à se contenir mais cette fois-ci, l’appel des petites robes et accessoires avaient été trop fort ! Puis, après tout, ça ne faisait jamais de mal à personne de se faire de temps en temps plaisir, non ?
Elle rangea donc ses affaires puis s’accorda un petit moment de répit dans le fond de sa baignoire. Il n’y avait rien de tel pour relaxer et enivrer une personne. Du moins, il n’en fallait pas plus à BB pour être totalement en extase ! J'irais même jusqu'à dire que ça pouvait être mieux qu'un orgasme !

C’est qu’une fois la peau ramollit par l’eau chaude, qu’elle décida enfin de sortir de son bain et de se rhabiller de son jeans clair et de son haut marron. Elle se pomponna légèrement puis en voyant l’heure sur la grosse horloge au dessus de la porte, elle prit ses affaires et sans alla vers l'école à toute vitesse. Le temps passait tellement vite quand on s'amusait.

BB arriva à Yale quelques minutes plus tard et y resta les 3heures suivante. Elle donna cours à plusieurs classe et même si tous n'étaient pas toujours passionné par ce qu'elle racontait, Bo s'en fichait. Car elle adorait ce qu'elle faisait et rien que le faite d'avoir deux ou trois personnes intéressés, étaient plus que satisfaisant. Enfin bon... quoiqu'il en soit, une fois ses cours terminés, la jeune blonde retourna chez elle. Sur le chemin du retour, alors qu'elle pensait passer sa soirée seule devant une série télé, elle reçut un sms.

Bo, faut que j'te vois. Rendez-vous au starbuck dans dix minutes.

Rien qu'en lisant ça, Bo savait que Chris n'allait pas bien. Elle rentra donc vite fait chez elle pour déposer ses affaires puis fonça au Starbuck. La jeune femme savait que trop bien ce qu'il vivait en ce moment, et jamais elle le laisserait seul.
Une fois arrivé dans le café, elle le chercha du regard puis lorsqu'elle le trouva enfin elle s'approcha doucement.

CHRISTOPHER - Il parait que le passé re-surgit lorsque le présent n'est pas à la hauteur. Tu crois qu'c'est vrai?

BO - Non... Pour moi le passé est toujours là, quoiqu'il arrive ! C'est juste qu'avec le temps on arrive à faire avec...

Elle prit place à ses côtés, puis posa sa main sur la sienne. Elle voulait tellement l'aider...et être là pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : psycho haribo
✔ MESSAGES : 70
✔ DISPONIBILITÉ RP : open
✔ AVATAR : jensensexyackles.
★ ÂGE : vingt-deux ans.
★ NATIONALITÉ : américaine.
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : yale.
★ PASSE-TEMPS FAVORI : la guitare.


▬ SWITCH ME
♦ MES RPS EN COURS:

MessageSujet: Re: « All of the lights. » BO.   Lun 4 Avr - 8:24

♛ On repense au passé lorsque le présent n'est pas à la hauteur.


C'est une fille bien. C'est une fille sincère, compréhensive, douce, apaisante. Et je peux lui trouver une liste assez longue de qualités qui dont de Bo est une bonne amie. Et ce qui ne rapproche autant, c'est le fait qu'elle aussi, a perdu un membre de sa famille. Elle a perdu son frère. Il était soldat et est mort au front. C'est une cause honorable. Mais nulle cause ne peut justifier la mort d'une personne. Bo est d'ailleurs une des seules personnes qui connait les moindres détails de l'accident. Je lui ai tout raconté, de l'accident à ma réaction finale.

BO « Non... Pour moi le passé est toujours là, quoiqu'il arrive ! C'est juste qu'avec le temps on arrive à faire avec... »

me dit-elle avant de prendre place à mes côtés et de poser sa main se voulant rassurante sur la mienne. Le ton doux de sa voix et ce geste m'adoucirent légèrement. Elle est très douée pour ce qui est de me consoler ou de me calmer. C'est d'ailleurs pour cette raison majeur que c'est elle que j'ai appelé.

CHRISTOPHER « Faire avec... »

Ma voix sonne alors comme un chuchotement, une arrière pensée, et mes yeux bleus se posent sur la tasse de café en face de moi. Je pose mes avants-bras sur la table et soupire longuement. Il m'est difficile de savoir ce que veut dire Bo par cette expression. Veut-elle dire qu'il va falloir que je m'y fasse, que de toute façon je n'ai pas le choix. Ou veut-elle dire que petit à petit, une routine va s'installer et peu à peu, Automn s'effacera de mon quotidien sans que je m'en rende compte. Je saisis de ma main libre et tremblante la tasse et avale une gorgée du café tiède. Mon regard se pose brièvement sur sa main qui recouvre toujours la mienne, puis divague vers son visage. Son regard calme tout de suite l'envie que j'ai d'envoyer tout en l'air. Les traits de mon visage s'adoucissent mais encore aucun sourire ne s'est dessiné.

CHRISTOPHER « Que veux-tu dire par " faire avec " ? »

Depuis qu'elle avait prononcé ces paroles, ses deux mots résonnent dans mon crâne. J'ai peur de devoir subir le fait de ne pas pouvoir changer les choses, de ne pas pouvoir revenir en arrière pour revoir le visage de ma sœur mais j'ai aussi peur d'installer une routine sans elle, en l'oubliant. En fait, plus le temps passe, plus j'ai peur. Et ce sentiment se lit facilement dans mes yeux. Même si je tente de tout faire pour le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : Bepsy
✔ MESSAGES : 320
✔ DISPONIBILITÉ RP : Open (a)
✔ AVATAR : Teresa Palmer
★ ÂGE : 23ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Greenwich Village
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Professeur d'art à Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Peindre


MessageSujet: Re: « All of the lights. » BO.   Mer 6 Avr - 0:05


CHRIS & BO - All of the lights.

FLASH BACK

BO – Naaaaan ! Ce n’est pas vrai ! Elle a fait quoi ? Et ben… fin bon pour tout avouer ça ne m’étonne même pas ! C’est toujours les plus « sages » qui sont les pires ! En tout cas, je suis sûre que Tad va bien se venger ! ( …) Bah quoi ? Il aurait raison de le faire ! Elle l’a quand même trompé avec son frère jumeau !!


Oui… on se serait cru dans les feux de l’amour. Et pourtant, on était bien dans la chambre de la jeune blonde. A 16ans, c’était l’époque des commérages et des histoires de dingues ! Puis, il fallait bien qu’elles se défoulent un peu ses filles ! Tant que ça n’avait rien de méchant.
Quoiqu’il en soit, alors qu’elle continuait à donner son avis à son amie, quelqu’un sonna à l’entrée. Elle n’y fit même pas attention. Qui l’aurait fait ? Franchement ! Entre détails croustillant et porte qui sonne…le choix était vite fait. Enfin du moins c’est ce qu’elle pensait. Et oui…alors qu’elle éclata de rire après une remarque débile de son interlocuteur, Bo entendit sa mère crier puis tomber en sanglot au rez-de-chaussée. La jeune fille resta tétanisée un moment, puis d’un seul coup, elle lâcha le téléphone sans rien dire et descendit en courant. Lorsqu’elle vit sa mère et son père en pleure et deux hommes en uniforme devant la porte, elle sentit comme si le monde s’arrêta d’un coup. Elle les regarda fixement et voyant leurs regards fuyants, elle comprit directement. Son frère, Zadig…était mort au combat…

BO – Non…pas ça…je vous en supplie…

Les larmes coulèrent sur ses joues sans qu’elle ne puisse rien n’y faire et alors que sa mère s’approcha d’elle pour la prendre dans ses bras, Bo l’évita, poussa les militaires et sortit en courant de la maison.

FIN DU FLASH BACK

CHRISTOPHER - Faire avec... Que veux-tu dire par " faire avec " ?

La jeune femme le regarda un moment puis après une bonne inspiration, elle tenta de s’expliquer. Je vous assure, ça n’allait pas être facile. Pas parce que le sujet était délicat, mais parce qu’il était difficile de faire comprendre se genre de chose.

BO – On ne les oublie pas… Jamais ! Il est impossible de les oublier…mais on s’habitue à leur absence… A ne plus les avoir près de nous, à ne plus entendre leur voix ou à se chamailler avec eux… Après un moment… ça fait tellement mal de se dire qu’on aura plus jamais ça, qu’on essaye de penser à autre chose et d’avancer. En espérant qu’on arrêtera de souffrir en pensant à eux et… qu’on gardera que les bons moments !

Comme je vous l’avais dit, pas facile de s’exprimer ! Mais pour Christopher, elle allait faire son possible. Car elle voulait qu’il aille mieux et continue de vivre sa vie. Elle tenta donc tant bien que mal de se faire comprendre

BO – Je sais que ça parait compliqué… Mais ce que j’essaye de te dire, c’est qu’avec le temps, même si elle continue à te manquer, tu finis par continuer ta vie et à vivre de merveilleux moments tout en la gardant au fond de ton cœur. Je sais que pour l’instant, ça te parait impossible de faire ça! Mais ça viendra… il faut juste te donner du temps !


Elle lui fit un petit sourire, puis le pris dans ses bras. Pourquoi ? Aucune idée ! Elle en avait juste envie. Et ne vous emballez pas, ce n’est pas du tout un geste à mal interpréter. C'était juste histoire de le réconforter un peu. Après tout...les câlins, ça fonctionnait avec elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : psycho haribo
✔ MESSAGES : 70
✔ DISPONIBILITÉ RP : open
✔ AVATAR : jensensexyackles.
★ ÂGE : vingt-deux ans.
★ NATIONALITÉ : américaine.
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : yale.
★ PASSE-TEMPS FAVORI : la guitare.


▬ SWITCH ME
♦ MES RPS EN COURS:

MessageSujet: Re: « All of the lights. » BO.   Sam 9 Avr - 6:08

♛ On repense au passé lorsque le présent n'est pas à la hauteur.


Plus j'y pense, plus je sens que les larmes s'approchent. Heureusement, qu'avec le temps, j'ai appris à contrôler mes émotions. Sauf la colère, à un certain stade. Parfois, ma vue devient floue, mais j'arrive à ravaler mes larmes. Je ne sais pas si Bo peut voir que pendant quelques secondes, mes yeux brillent. Mais je ne l'espère pas, c'est pour cette raison que je fixe ma tasse de café et que je ne lève pas les yeux vers elle.

BO ✿ « On ne les oublie pas… Jamais ! Il est impossible de les oublier…mais on s’habitue à leur absence… A ne plus les avoir près de nous, à ne plus entendre leur voix ou à se chamailler avec eux… Après un moment… ça fait tellement mal de se dire qu’on aura plus jamais ça, qu’on essaye de penser à autre chose et d’avancer. En espérant qu’on arrêtera de souffrir en pensant à eux et… qu’on gardera que les bons moments ! »

Pendant qu'elle parlait, j'avais levé mon regard bleu vers elle, et l'écoutais avec attention. J'avais rapidement sentis qu'elle avait eu du mal à expliquer son avis. Mais je l'ai bien comprise.

BO ✿ « Je sais que ça parait compliqué… Mais ce que j’essaye de te dire, c’est qu’avec le temps, même si elle continue à te manquer, tu finis par continuer ta vie et à vivre de merveilleux moments tout en la gardant au fond de ton cœur. Je sais que pour l’instant, ça te parait impossible de faire ça! Mais ça viendra… il faut juste te donner du temps ! »

Un sourire s'affiche sur mon visage. Je ne saurais vous dire quel genre de sourire c'est. Parce qu'il est évident que ce n'est pas un sourire heureux, ni ironique. Mais un petit sourire, qui peut avoir plusieurs significations.

CHRISTOPHER ✿ « Si j'ai bien compris, va falloir que je sois patient... Mais tu le sais, la patience, c'est pas mon truc. »

Et non, en effet, la patience, c'est pas mon truc. Pour vous dire, j'ai du mal à attendre au médecin ou au dentiste, et je déteste les files d'attente. En réalité, je déteste tous les trucs où il faut attendre. Alors attendre que ma vie reprenne un cours normal, et que je sache m'amuser à nouveau comme avant, mais sans ma sœur, je vais avoir le temps de craquer une centaine de fois avec que ça n'arrive. Mais soudain, Bo me prend dans ses bras. Je suis surpris, agréable surpris mais ne refuse pas cette attention qui me donne un sourire.

CHRISTOPHER ✿ « Merci... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « All of the lights. » BO.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« All of the lights. » BO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWITCH PEOPLE ϟ Tout le monde a une double personnalité, ou presque ! :: The beginning :: “ rp provisoire „-