AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Foutu moto ♣ Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


✔ PSEUDO : Bepsy
✔ MESSAGES : 320
✔ DISPONIBILITÉ RP : Open (a)
✔ AVATAR : Teresa Palmer
★ ÂGE : 23ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Greenwich Village
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Professeur d'art à Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Peindre


MessageSujet: Foutu moto ♣ Cameron   Sam 30 Avr - 2:28


BO - Et voilà qui est fini !

BB ferma le dossier qu'elle avait en main et voilà ! La journée était finie. Du moins pour l'instant. Elle venait de terminer plusieurs dossiers de clients de la galerie, appelé le coursier pour emmener des tableaux et tout ça en moins de deux heures. Il n'était donc que 11h lorsqu'elle finit de bosser. Bon, elle devait reprendre plus tard jusqu'à la fermeture mais bon ! Au moins elle avait droit à 5heures de pause. Donc interdiction de se plaindre. Puis elle faisait se boulot avec plaisir donc ça facilitait les choses.

Lorsqu'elle s’approchait de sa voiture pour rentrer, son téléphone retentit dans le fond de son sac. Encore une fois, impossible de l’attraper avec tout le bazar qu'il y avait dedans. Elle fut donc obligé de retourner son sac sur le sol afin de mettre la main dessus. Lorsqu'elle vit le numéro s'afficher sur l'écran, elle ne put s'empêcher de sourire.

BO - Allo ? … Quoi se soir ? … Je sais pas, j’ai plein de choses à faire. … Oui, utiliser le vibro que vous m’avez offert à mon anniversaire devant des films à l’eau de rose, en font partie. (Rigole)… Bon ok, je veux bien faire un effort ! Mais je resterais pas longtemps. Je te préviens! … Je t’embrasse.

Elle raccrocha puis souffla désespéré. Non pas à cause de la sortie pour l’anniversaire de son ami mais car elle devait ranger tout le brol qui se trouvait sur le sol.
Une fois fait, la jeune femme monta dans sa voiture, mit la musique à fond, et tout en chantant à tue tête, rentra chez elle. Elle avait son après-midi et pensait bien en profiter. Après tout, ce n'était pas tout les jours qu'elle pouvait faire ce que bon lui semblait, sans se soucier de tel ou tel œuvre d'art !

Quoiqu’il en soit, une fois arrivé chez elle, la jeune blonde fila sous la douche. Elle y tarda au moins 1heure. Et encore c’était le plus rapide possible pour elle. Une fois terminé, elle se sécha puis enfila un pantalon en cuir, un débardeur blanc et se coiffa. Comme d’habitude, elle se maquilla le plus naturellement possible puis attrapa son sac et repartit dans la nature. Son idée ? Profiter du petit soleil pour aller se boire un café sur une terrasse et faire un tour en ville sur son nouveau joujou. Qui sait, peut-être qu'elle rencontrerait des gens intéressants ou encore la robe parfaite pour le soir. Et oui, malgré ce qu'on pouvait penser, Bo détestait rester chez elle sans rien faire. C'était une fille avec une grande soif d'aventures, projets et activités.

Une fois sur sa moto, la jeune femme mit son casque et mit le moteur. Seulement voilà, tout ne se déroula pas comme prévu. A peine démarré, BB entendit un bizarre bruit venant de sa bécane. Elle arrêta donc tout, et se précipita vers le côté pour voir si elle pouvait trouver ce que c'était. Malheureusement ce ne fut pas le cas. Elle était donc obligé d'aller chez le mécano. Chose dont elle aurait bien voulu se passer. Pourquoi ? Et bien tout simplement car le seul mécano qu'elle connaissait de la ville était Cameron. Ce gars...qu'aujourd'hui elle détestait.
Elle réfléchit donc un moment sur quoi faire mais l'envie d'arranger sa moto le plus vite possible était trop forte ! Elle remonta donc sur sa moto et roula jusqu'au garage situé trois rue plus loin.

Une fois arrivé devant le garage, Bo eut la surprise de le voir fermé. C'était vraiment quelque chose de rare. Elle attendit donc quelques minutes jusqu'à entendre sa voix et sentir sa présence...

BO - Elle fait un drôle de bruit !

La jeune blonde se retourna légèrement et le regarda droit dans les yeux. Elle n'avait aucune envie de lui parler enfin si...mais elle ne pouvait pas ! Il lui avait fait du mal et pour ça...jamais elle lui pardonnerait !
Elle se contenta donc de demander le nécessaire afin de partir le plus vite possible de là

BO - Ca durera combien de temps pour la réparer ?

Elle descendit de son petit joujou rouge puis resta levé à ses côtés, tout en gardant cette assurance devant Cameron. Il fallait absolument lui montrer qu'elle n'était pas mal à l'aise. C'était con... mais l'amour ou la fierté rendait con !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : exotic
✔ MESSAGES : 27
✔ DISPONIBILITÉ RP : Open, babe
✔ AVATAR : Garrett sexy Hedlund
★ ÂGE : 24 ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Chinatown
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : garagiste
★ PASSE-TEMPS FAVORI : musique


MessageSujet: Re: Foutu moto ♣ Cameron   Dim 1 Mai - 3:29


Bo & Cameron
« Tacos…arrête d’aboyer….s’il te plait…. » Fit Cameron, à moitié endormi. Il était allongé dans son lit, enfoui sous son coussin, ne portant qu’un pantalon. Soupirant, il se frotta les yeux et tenta d’apercevoir dans le noir. A tâtons, il alluma la lampe de chevet, et s’assis sur son lit. Lorsqu’il vu que son réveil affichait déjà 4h30 du matin, il en soupira de déception. Il n’avait pas fermé l’œil de la nuit, encore une fois. Il s’était déjà couché bien tard, mais trop pensif pour s’endormir il avait tourné dans son lit afin de trouver enfin le sommeil en vain. Et voilà qu’enfin la fatigue le rattrapait, Tacos faisait des siennes. Se levant, il alla finalement dans le salon. Son appartement était assez petit, mais il l’avait aménagé pour qu’on pense qu’il soit légèrement plus grand. Trainant des pieds, il alla vers le panier de Tacos. L’animal semblait perturbé et pourtant, il était posément allongé dans son panier. S’accroupissant à son hauteur, Cameron le caressa doucement : « Alors mon grand…qu’est ce qui t’arrives ? » Tacos aboya encore quelques fois, tandis que Cameron continuait à le rassurer. « Ca va aller, il n’y a rien dans l’appartement… » Après plusieurs années maintenant à ses côtés, Cameron savait que Tacos était comme lui, qu’il avait du avoir vécu par de nombreuses souffrances et coups durs, parce que comme ce soir, il semblait paniqué sans avoir réellement de danger. Et c’était surement ça qui les relier fortement. Depuis le soir où il l’avait recueilli, Tacos avait été un fidèle ami, sur qui il pouvait compter, et a qui il pouvait parler librement. Voyant que l’animal commençait à se calmer un peu, Cameron se leva, et alla lui chercher des croquettes, qu’il lui déposa à côté de lui. « Aller, maintenant, tu me laisse dormi, mon ami…. » En guise de réponse, Tacos posa sa tête sur ses pattes avant et n’omettais aucune objection. Se redirigeant vers son lit, Cam’ finit par s’écrouler, sans avoir la force de se remettre sous une couverture. Il s’endormit comme une masse, la tête grosse comme un ballon de foot.
8h. Les premiers rayons de soleil vinrent chatouiller les paupières du jeune homme. Il avait oublié de fermer ses rideaux hier soir, et maintenant il en payait le prix. Se frottant les yeux, il fut ébloui par la lumière vive du soleil. Se retournant de l’autre côté, il serra son coussin avec les bras. Lorsqu’il commença à ressentir que le sommeil reprenait ses droits, il entendit une sonnerie lointaine. Son téléphone. Mais qu’avait-il donc fait pour que le destin s’acharne contre lui ? Grognant, il fit mine de ne pas bouger, mais la sonnerie du téléphone insistante lui tapa sur le système. Se relevant à demi, il pris au volet son téléphone. « Allo ? » Une voix enrouée s’annonça : « Cameron…C’est Michael. Ca va ? » Cam’ se releva un peu plus avant de répondre : « Hum…je viens de me réveiller, mais ca va, par contre toi tu n’a pas l’air bien… » « Non…je suis cloué au lit. Je t’appelle d’ailleurs à cause de ça… » « Oui ? » « Et bien, il faut que tu fasses l’ouverture…Alix va chez le médecin ce matin, et je suis cloué au lit… » Le jeune homme s’était levé tandis qu’il écoutait son ami. Il considérait Michael comme son propre père, le père qu’il n’avait jamais eu. Sortant dans le salon, il ajouta : « C’est bon, je m’en charg… » Il s’était coupé lorsqu’il regarda Tacos dans son panier. « Tacos, qu’il y’a-t-il…. ? » « Cameron, tout vas bien ? » « Je ne sais pas…C’est….tacos, il a l’air mal…Je…te rappelle… » Dit-il paniqué. Aussitôt il raccrocha et couru vers Tacos. L’animal était allongé sur la panier, la tête sur ses pattes avant. Il ne semblait pas avoir bougé depuis tout à l’heure. Ses respirations étaient rapides et saccadés. Lorsque Cameron toucha l’animal, il su que sa température était élevé. « Ca va aller, Tacos. Ca va aller… » Cameron se releva, couru vers sa chambre, et manqua de tomber. Se rattrapant à la porte, il rentra dans sa chambre, enfila un pantalon, un t-shirt et sa veste en cuir. Prenant son portable et ses clés, qu’il fourra dans sa poche et fonça voir Tacos. Le vétérinaire était assez loin de lui et un problème se posa : comment allait-il transporter Tacos. Il n’avait qu’une moto en guise de véhicule. Il savait qu’il aurait du écouter Bo, lorsqu’elle lui avait dit d’acheter une voiture quand même. A la pensée de la jeune femme, il eu un pincement au cœur mais…ce n’était pas le moment d’y penser. « Aller, mon grand. Tiens le coup » fit-il lorsqu’il prit l’animal dans ses bras. Il était assez grand pour un berger allemand, mais Cameron ferait tout pour son ami. Le soulevant, il sorti de l’appartement et descendit de l’immeuble. Sa bécane était dans le garage, et fonça sur celle-ci. S’asseyant, il garda Tacos entre ses bras et le déposa sur le guidon. L’animal semblait ne pas glisser, soutenu par les bras du jeune homme. Sentir la respiration de Tacos aussi rapide contre lui inquiétait encore plus Cameron. Mettant le contact, il entendit le ronronnement de sa moto et fila en direction du vétérinaire.
***
« Michael…je suis désolé…C’est Tacos. J’ai du l’emmener aux urgences, il ne va pas bien… » « Rien de grave ? » « Je ne sais pas, le médecin l’oscule en ce moment même… » « Tiens-moi au courant, d’accord ? » « Sans aucun soucis…mais pour le garage ? » « Tempi, il restera fermer aujourd’hui. Par contre, serait-il possible que tu me ramène le dossier qui est sur mon bureau ? Je n’ai pas eu le temps de le prendre hier soir, et il me le faut rapidement » « D’accord, j’y passerai » « Merci ». Cameron raccrocha son téléphone et le fourra dans sa poche. S’enfonçant un peu plus dans son siège, il attendit. Nombreux étaient les animaux dans la salle d’attente. Ses pensées étaient principalement pour Tacos, et rien n’allait changer ça. Les minutes passèrent, formant maintenant des heures. Lorsque le médecin finit par apparaitre, Cam’ se releva rapidement. « Cameron Hepburn ? » « Oui, c’est moi-même » « Tacos a fait une intoxication assez sévère. Ca a provoqué des convulsions » « Et c’est grave ? » « Plus maintenant. Nous lui avons fait un lavement d’estomac » « Je peux le voir ? » « Oui, parfaitement. Mais nous le garderons deux jours en observation pour être certain que les convulsions ne proviennent pas d’une autre source » « Comment ça ? » « Et bien, à l’évidence, Tacos a fait une intoxication, mais les convulsions aussi sévère sont parfois du à une tumeur. Durant les deux jours, nous pourrons lui faire plus d'examens… » Le silence de Cameron en disait long. Comment allait-il continuer si son ami de longue date ne s’en sortait pas ? « Merci Docteur… ». Allant dans la salle de réveil, Cameron vu enfin Tacos en train de dormir paisiblement sur un brancard. Il lui caressa doucement l’encolure et lui parla comme si l’animal pouvait l’entendre. Plusieurs minutes après, une infirmière lui demanda de partir pour laisser l’animal se reposer pleinement. Il n’omit aucune objection et partit à contre cœur.

Roulant à vive allure dans les rues de New York, Cameron devait décompresser. Il avait peu dormi, l’inquiétude pour son ami grandissait et il était totalement impuissant. Faisant crisper les pneus au feu rouge, il était lancé comme un boulet de canon. Finalement, il bifurqua dans une petite allée et gara sa voiture. Au moment où il s’était arrêté son portable s’était mis à sonner. Enlevant son casque, il le prit et répondit : « allo ? » « C’est Alix…Papa m’a dit pour Tacos, comment il va ? » Cameron attacha sa moto au poteau tout en répondant : « Pour l’instant il va bien…Mais les médecins le garde en observation pour une prévention de complications… » Une fois finit, il commença à marcher vers l’entrée du garage « Je suis désolée, Cam… » « Tu n’y es pour rien…. » Souffla-t-il. Il venait de l’apercevoir. Elle était accoudée à un mur, une moto devant elle. Etait-ce à elle ? Si c’était le cas, il en était plutôt surpris, mais il reconnu la Bo qu’il aimait toujours. S’avisant qu’il était là, elle se remit droite et parla : « Elle fait un drôle de bruit ! ». Il la regarda à peine, fuyant son regard et voyant qu’il tardait à répondre, elle ajouta : « Ca durera combien de temps pour la réparer ? » Cam finit par lui passer devant et la contourner. Il chercha ses clefs dans sa poche afin d’ouvrir ce portail et récupérer le dossier de Michael. « Désolé, nous sommes pas ouverts » fit-il d’un ton assez sec. C’était sa mauvaise journée, il le savait. Il était énervé, inquiet et avoir une conversation maintenant avec Bo n’allait surement pas arranger les choses. Voilà pourquoi même s’il s’en voulu de lui avoir répondu aussi sèchement, il garda tout même sa position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


✔ PSEUDO : Bepsy
✔ MESSAGES : 320
✔ DISPONIBILITÉ RP : Open (a)
✔ AVATAR : Teresa Palmer
★ ÂGE : 23ans
★ NATIONALITÉ : Américaine
★ LIEU DE RÉSIDENCE : Greenwich Village
★ UNIVERSITÉ OU MÉTIER : Professeur d'art à Yale
★ PASSE-TEMPS FAVORI : Peindre


MessageSujet: Re: Foutu moto ♣ Cameron   Mer 4 Mai - 23:51

Même si Bo adorait plus que tout son nouveau job, il fallait l’avouer, elle était contente de finir plus tôt. Après tout, qui serait contre une bonne journée ou après midi de congé ! C’était parfait pour prendre un peu soin de soi ou encore se défouler un peu. Pour sa part, BB décida de faire une ballade avec son nouveau joujou. Elle avait besoin d’une petite montée d’adrénaline. Malheureusement, le destin en décida autrement. Bon ok, je suis d’accord avec vous, elle aurait pu aller dans un autre garage. Surtout en sachant qu’elle pouvait tomber sur Cameron n’importe quand. Mais elle ne connaissait que cet endroit… puis, elle savait qu’ils faisaient du bon boulot donc pourquoi se compliquer la vie! En plus, elle avait une chance sur trois de tomber sur lui alors autant tenté, non ? !

Lorsqu’elle arriva devant le bâtiment, elle reste surprise en voyant qu’il n’était toujours pas ouvert. Ils avaient sûrement du retard ou un truc du genre, car sur le papier des horaires à l’entré, jeudi n’était pas un jour de congé. Et ils n’étaient pas du genre à perdre un jour de boulot comme ça. Elle décida donc d’attendre un peu. Chose qu’elle regretta très rapidement d’avoir fait. Et oui, non loin d’elle, elle vit apparaitre la silhouette de son ex. Elle aurait pu nier, et partir comme si de rien était, mais la jeune blonde n’avait pas envie de jouer à la petite fille. Surtout pas aujourd’hui ! Elle prit donc son courage à deux mains, et entama ce qu’on peut appeler une conversation…enfin ! Comme on dit, tout est relatif !


BO
– Ca durera combien de temps pour la réparer ?

CAMERON – Désolé, nous ne sommes pas ouverts !

Waw ! On ne pouvait pas dire qu’il n’était pas commercial le gars ! Elle le regarda donc avec un regard froid et ne pu s’empêcher de rigoler. Il était vraiment grave ce gars. Il préférait parler au téléphone et remballer une cliente tout ça parce que c’était Bo ! Comme quoi, il n’avait pas changé d’un pousse depuis tous ses mois.


BO
– Et je peux savoir quand vous le serez ? Vu que tu ouvres et fermes se garage quand bon te semble ! Puis comme ça, je pourrais peut-être savoir quand tu pourras faire ton job et me la réparer !

De bonne humeur ? Non du tout ! Rien qu’à voir sa tête et sa façon de parler, AAAAH ! Ca l’avait mit en rogne ! Il fallait vraiment être con ! Ce n’est pas comme si elle faisait ça avec grand plaisir non plus. Puis c’était si horrible que ça de lui adresser la parole ? A son souvenir, il aimait ça à l’époque. Enfin bon, ca faisait un moment que Bo ne le comprenait plus. Après tout, il l’avait quand même plaqué du jour au lendemain sans lui donner une seule explication. Réaction qui avait plutôt perturbé la jeune fille. Elle l’aimait tellement… Mais bon, c’était du passé. Aujourd’hui, elle était passée à autre chose. Du moins, c’est ce qu’elle aimait croire…

BO
– Non mais sérieusement, tu vas me laissé planter là, juste parce que c’est moi ? T’as pas envie de grandir un peu et je ne sais pas… oublier un peu tes rancœurs ?

Oui je sais, elle jouait avec le feu à tellement le pousser et lui lâcher des remarques du genre mais c’est lui qui abusait ! Il aurait pu quand même faire un effort… après tout, ils ont aussi été heureux dans toute cette histoire…
Elle le regarda alors fixement et attendit qu'il dise enfin oui. Seulement vu la tête qu'il faisait c'était mal partit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Foutu moto ♣ Cameron   

Revenir en haut Aller en bas
 

Foutu moto ♣ Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWITCH PEOPLE ϟ Tout le monde a une double personnalité, ou presque ! :: The beginning :: “ rp provisoire „-